Annaba: Le tourisme retrouve son salon

Annaba: Le tourisme retrouve son salon

En plus des opérateurs nationaux, ce sont la Tunisie, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, la Turquie, le Maroc et l’Egypte qui se sont d’ores et déjà inscrits à la seconde édition du Salon «Annaba Siaha», programmée du 19 au 22 avril prochain. D’autres pays pourront venir participer à ce Salon qui se tiendra au niveau du stade omnisport à l’entrée ouest de la ville. Rappelons que la première édition avait eu lieu l’an dernier, en mars, au Palais de la Culture Med Boudiaf et, cet espace s’était avéré exigu de part la forte affluence et l’intérêt suscité.

Cette année, les organisateurs voient plus grand, car au lieu des 600 m² du Palais de la Culture, ce sont 3000 m², avec 1000 m² réservés aux exposants, qui accueilleront l’évènement. Plus de commodités, salle de conférences et vaste parking mettront, assurément, à l’aise visiteurs et exposants. Ainsi, ce rendez-vous réunira les professionnels de la filière touristique entre agences de voyages, hôtels classés, parcs d’attraction, organismes financiers, assureurs, spécialistes d’équipements d’hôtellerie et compagnies aériennes et ce, pour promouvoir leurs produits. Annaba, perle incontestable en termes d’atouts touristiques, se prête à valoriser la destination Algérie et, ses lieux historiques, ses plages et ses forêts sont là pour une attractivité certaine, mais peu diffusée sur les médias. Sans oublier les produits de l’artisanat local, la région reste une destination privilégiée et propice au développement de l’industrie du tourisme et du marketing territorial.

Ainsi, l’objectif «Annaba Siaha» vise dans cette deuxième édition à intégrer la promotion de l’attractivité et la culture touristique dans la région. En ce sens, la conférence de presse, tenue avant-hier à l’Hôtel Sheraton, a vu les initiateurs de l’événement, entre direction du tourisme, CCI Seybouse et DMZ Graphics, mettre l’accent sur l’opportunité du carrefour d’échanges permettant aux opérateurs économiques nationaux et internationaux d’établir de nouvelles relations de partenariat. Notons, enfin, que les 55 agences de voyage, que compte Annaba, espèrent voir leurs activités redynamisées par ce deuxième «Annaba Siaha», sorte d’entame à la prochaine saison estivale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *